Le leasing en Belgique: une formule très prisée pour l’achat d’une voiture

0

Le marché de l’automobile a également connu la récession au lendemain de la crise de 2009. Heureusement, les ventes ont progressé depuis 2013. Cette croissance s’explique par l’engouement général pour le leasing. Cette formule présente de nombreux avantages et permet à tout un chacun de financer l’achat d’une voiture.

L’essentiel à savoir sur le leasing

Le leasing correspond à un contrat de location avec option d’achat. Le particulier va louer une voiture neuve pour une durée de 3 à 5 ans. Au terme de cette période, il peut réaliser un dernier versement pour acheter son automobile.

Cette formule séduit de plus en plus de personnes chaque année. Effectivement, elle permet de profiter de plusieurs avantages. L’automobiliste pourra tester le véhicule avant de l’acquérir. Le conducteur s’affranchit aussi de nombreuses formalités. Les frais annexes comme les assurances sont inclus. Le particulier n’aura à se soucier de rien, bien qu’il doive respecter certaines clauses contractuelles.

Dans le cadre d’une vente avec option d’achat, le client s’engage à remettre le véhicule en l’état, s’il ne l’achète pas. Un kilométrage limité sera également appliqué. Néanmoins, toutes ces conditions ne sont qu’une formalité si on reste prudent.

Le leasing est accessible chez tous les concessionnaires. Pour conclure une bonne affaire, il est toutefois conseillé de trouver une société de leasing, telle qu’Arval. Leurs offres sont bien plus intéressantes et les clauses contractuelles sont négociables. Pour dénicher ces établissements, il suffit de faire quelques recherches sur internet afin de visiter leurs sites web.

Le leasing en Belgique : un secteur florissant

De plus en plus de Belges décident d’acheter une voiture en leasing. Selon les statistiques, ce marché connait une croissance annuelle de 40%. Auparavant, cette formule n’était accessible qu’aux entrepreneurs et aux entreprises. Depuis peu, les particuliers ont enfin la possibilité de signer un contrat de location avec option d’achat pour acquérir un véhicule. Aucune garantie supplémentaire n’est exigée.

Dans la majorité des cas, le principal intéressé doit verser une caution pouvant représenter 10 à 20% de la valeur de l’automobile. Par la suite, il doit payer un loyer mensuel. Au terme du contrat, le souscripteur récupère la caution. S’il décide d’acheter la voiture, cette somme sera comptabilisée comme un acompte et l’acheteur s’acquittera du montant manquant.

La durée du bail affectera directement le montant des mensualités. En principe, le prix d’achat du véhicule est totalement amorti à l’échéance indiquée. L’acquisition de l’auto à la fin du contrat n’entraine que des dépenses minimes. Si le souscripteur prend cette décision, l’acte de vente sera rédigé après le dernier versement, ce qui finalisera le transfert de propriété.

En Belgique, quelques entreprises se sont spécialisées dans ce domaine. Elles proposent des offres à destination des particuliers et des professionnels.

Share.

About Author

Leave A Reply